un étudiant ou professeur

Se former

Parcours

Et toi ? Quel pourrait-être ton parcours ?

Il existe de nombreuses formations pour exercer ces différents métiers. On peut travailler dans la Mécatronique que l’on possède un bac pro, un BTS ou un diplôme d’Ingénieur. De manière générale on peut résumer le parcours d’études de la manière suivante :

seformergraph

En savoir plus

CAP : Après la 3e, en deux ans d’étude, il permet d’alterner période de cours et travaux pratiques en entreprise ou en atelier : en construction mécanique, maintenance industrielle…

Bac général ou technologique : séries générales S et ES, ou technologique, tel que le bac STI2D et l’une de ses spécialités : Innovation technologique et éco-conception.

Bac pro : Après la 3e, en trois ans d’étude : il permet d’accéder rapidement à un poste opérationnel au sein d’une entreprise, et d’acquérir des compétences et des méthodes de travail plus pointues dans plusieurs spécialités.

Ex : en construction mécanique, génie mécanique, étude et définition de produits industriels, maintenance des équipements industriels, technicien outilleur.

BTS : Bac + 2 : Le BTS propose, en deux ans d’études après le bac, des enseignements professionnels: en conception de produits industriels (CPI), Conception des Processus de réalisation des Produits , maintenance industrielle…

DUT : il propose, en deux ans d’études après le bac, une formation technique approfondie et une culture scientifique assez large.

Ex: en génie mécanique et productique, mesures physiques, gestion logistique et transport…

CQPM : 3 Certificats de qualifications paritaires de la métallurgie sont reconnus par la profession : Technicien en maintenance des systèmes oléo hydrauliques, technicien en conception des systèmes oléo hydrauliques et technicien spécialiste en conception des transmissions mécaniques.

Licence pro : un an après un bac + 2 : en conception mécanique, management de la chaîne logistique… La licence professionnelle forme en un an des étudiants ou apprentis qui veulent se spécialiser dans la conception industrielle dans le secteur de la mécatronique. Elle permet d’accéder à des postes à responsabilité, et offre l’occasion de se spécialiser ou d’acquérir une compétence supplémentaire.

Master bac + 4 : Il se prépare en deux années. Il permet d’obtenir un diplôme de niveau bac + 5 et offre des métiers à valeur ajoutée.

2 types de master : master recherche et master professionnel.

Ecoles d’ingénieur Université de Technologie de Compiègne (UTC), Polytech Annecy-Chambéry, INSA de Strasbourg

Mais aussi Polytechnique, Mines d’Alès, Centrale, ENSAM, HEI Châteauroux, EGSI La Rochelle, INSA Lyon, ENI de Brest, de Tarbes……

Accessibles sur dossier ou sur concours après un bac + 2, l’école d’ingénieur délivre un diplôme de niveau bac + 5.

Mention complémentaire : bac +1 Maintenance des installations oléo hydrauliques et pneumatiques

Statut

stage

Statut scolaire ou Alternance / apprentissage ?

Les deux voies sont intéressantes car les entreprises ont besoin d’un équilibre entre les deux. La voie de l’apprentissage est autant appréciée par les entreprises de la Mécatronique. En plus du diplôme professionnel, l’apprentissage permet à l’étudiant d’acquérir de l’expérience et de connaître le monde de l’entreprise. Environ la moitié du temps est consacrée au travail en entreprise. Quant au statut scolaire, il s’agit d’une formation à temps complet en classe, parfois complétée par des stages en entreprise. Tous les diplômes sont accessibles par cette voie.

Nous leur faisons confiance

Pour rester au plus près des besoins des entreprises, Artema participe à l’élaboration de programmes de cours. Le syndicat est partenaire de plusieurs centres de formation et a réalisé une cartographie des Ecoles d’ingénieurs en Mécatronique :

Cartographie des Ecoles d’Ingénieurs en Mécatronique

Découvrez les Ecoles d’Ingénieurs qui préparent aux formations spécifiques à la Mécatronique

 

mini_20160226091338_Cartographie_2016

 

Centres agréés Artema Cetop

Il s’agit de centres de formation surtout en transmission hydraulique et maintenance qui délivrent la mention complémentaire « maintenance en transmissions hydrauliques et pneumatiques », des CQPM de la métallurgie reconnue par les entreprises de la profession, ou des formations continues.

Lycée Professionnel Alain Savary – Wattrelos (59)

MXL-PROMEO – Senlis (60)

IFC – Bois le Roi (77)

IFC – Roanne (42)