un étudiant ou professeur

Présentation d’Artema

Présentation

Artema est une association professionnelle qui regroupe en France, les entreprises de la mécatronique. Artema compte environ 150 entreprises adhérentes sur toute la France et 35000 salariés. Toutes ces entreprises emploient des personnes du Bac pro au Bac +5 pour travailler chez elles. L’apprentissage et l’alternance sont tout autant appréciés que le statut scolaire traditionnel.

null
Plaquette de présentation
d' Artema
Télécharger la version PDF

Nombre d’entreprises adhérentes

0

Effectif cumulé en 2015

0

La Mécatronique est une technologie alliant la mécanique, l’électronique, l’informatique et les nouvelles technologies de l’information et de la communication (comme internet). L’alliance de ces différents domaines permet de penser un produit différemment de sa conception jusqu’au recyclage en passant par sa maintenance. La Mécatronique a pour but de créer des composants et solutions de plus en plus intelligents pour répondre aux exigences d’excellence des clients. Un mécatronicien est en quelque sorte un chef d’orchestre capable de faire travailler ensemble les spécialistes de chaque technologie et d’avoir une vue globale des choses.
Les clients sont de plus en plus demandeurs de solutions innovantes et sur mesure. Ils font donc appel à ces entreprises pour tous les avantages qu’elles apportent.

La mécatronique est au cœur de toutes les machines et est donc indispensable au développement de l’usine du futur. Un composant mécatronique est en fait un objet connecté industriel sans lequel la communication entre machine serait difficile

La mécatronique

L’entreprise Mécatronique crée des composants et des solutions pour des clients du monde entier.
Par exemple, elle travaille pour des fabricants de machines agricoles. Dans ce cas précis, elle ne construit donc pas la moissonneuse batteuse, mais des éléments de celle-ci.

Ces éléments sont essentiels puisque ce sont eux qui vont permettre d’améliorer la performance de la machine : de la rendre plus économe en énergie, de faire en sorte de prévenir des risques de pannes, de la rendre plus sûre pour l’utilisateur, de pouvoir la commander à distance…
Les industriels de la Mécatronique travaillent donc avec le client pour trouver ensemble les solutions les plus efficaces.

la-mecatronique-je-suis-etudiant

Les solutions

transmissions-mecaniques

Grâce aux transmissions mécaniques

Les éléments de transmissions mécaniques ont pour nom : chaîne, courroie, roue libre, frein, accouplement, palier, coussinet… Ce sont des composants mécaniques destinés à assurer les transmissions de mouvement. Ils servent à :
· Transmettre un mouvement permanent pour les chaînes et les courroies (comme dans les escalators)
· À sécuriser le système de transmission en évitant les retours en arrière pour les roues libres  (dans la grande roue par exemple)
· À freiner et à déclencher l’arrêt automatique d’un système pour les freins (comme pour les éoliennes quand il y a trop de vent)

Grâce aux Transmissions Hydrauliques

Vérin, moteur ou pompe, valve… Les transmissions hydrauliques permettent de créer un mouvement, de déplacer une charge importante à l’aide d’un fluide. Mis sous pression, ce fluide, lorsqu’il est libéré, va transmettre des forces inimaginables et parfaitement contrôlées. Cela permet une précision de mouvement étonnante. Bien que le préfixe hydro signifie eau, on utilise généralement de l’huile dans les technologies hydrauliques. Si au départ, les transmissions hydrauliques sont des composants mécaniques, les entreprises en ont fait des composants hybrides de plus en plus performants, de plus en plus intelligents en imaginant des produits intégrant de la mécanique, de l’électronique, de l’informatique et les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC).

transimissions-mecaniques

transmissions-automatismes-pneumatiques

Des solutions grâce aux Transmissions et Automatismes Pneumatiques

Lorsque l’on parle de pneumatique, on pense plus souvent aux pneus qu’à un vérin ou un îlot de distribution. Or les transmissions pneumatiques servent à créer un mouvement ou à déplacer une charge à l’aide d’air comprimé ou de gaz. Mis sous pression, l’air, lorsqu’il est libéré, va générer un effort ou un déplacement. Les transmissions pneumatiques permettent de contrôler facilement les mouvements. Aujourd’hui, on parle aussi d’automatismes pneumatiques, tant la mécatronique a été intégrée.

Des solutions grâce aux Roulements et Guidages linéaires

Les roulements ont pour vocation de produire un mouvement en rotation, les guidages linéaires ont pour vocation de permettre un  mouvement de  translation, d’avant en arrière ou de haut en bas.

Dans les deux cas, Ils permettent un mouvement d’une extrême précision et fluidité en limitant les frottements qui freinent les machines et les usent plus rapidement. Aujourd’hui les entreprises sont capables de réaliser des composants extrêmement précis, grâce à la Mécatronique. Des capteurs sont intégrés pour avertir par ordinateur si le système s’enraye ou surchauffe et pour donner des informations sur la vitesse, la température… Ils sont réalisés dans des matières qui résistent à de très hautes températures et contiennent des systèmes d’étanchéité pour éviter que de la poussière ne s’introduise dans le composant. Les entreprises en fabriquent de toutes les tailles.

Des solutions grâce aux systèmes d’Etanchéité industrielle

Comme son nom l’indique, l’étanchéité consiste à rendre un système mécanique étanche : soit pour éviter que le fluide ne s’échappe, soit pour ne pas que de la poussière ou des résidus ne viennent enrayer le mécanisme dans lequel il s’intègre. Lorsqu’on parle de joint, on pense généralement au robinet qui goutte à cause d’un joint usé. Mais il existe des joints autrement plus performants et conçus pour répondre à des besoins très précis. D’autres dispositifs d’étanchéité comme les garnitures mécaniques ou les bagues permettent de répondre aux besoins très variés des clients. Aujourd’hui on les rend de plus en plus performants grâce à la Mécatronique. En effet, les entreprises créent des produits intelligents qui permettent de vérifier à distance l’usure des systèmes et atténuent les frottements pour des mouvements plus fluides.

etancheite-industrielle

reducteurs-engrenages

Des solutions grâce aux Réducteurs et Engrenages

Les réducteurs et engrenages permettent la transmission et la régulation  d’un mouvement. Ils vont permettre de ralentir ou d’accélérer un mouvement, de modifier un rapport de vitesse. C’est un peu comme une boîte de vitesse ! Lorsque le moteur qui crée le mouvement est combiné au réducteur, on parle de motoréducteur. Quand on accélère le mouvement, on parle de multiplicateur. Il y a toujours des engrenages dans les réducteurs. L’un ne va pas sans l’autre. Afin de fonctionner parfaitement, les engrenages qu’ils intègrent sont taillés avec une précision d’orfèvre. On peut utiliser des engrenages cylindriques, coniques, hélicoïdaux ou à chevrons (ce sont ces derniers qui ont inspiré le logo de Citroën).

Des solutions grâce aux fixations 

Et oui, on peut trouver des solutions mécatroniques même chez les fabricants de vis, rivet, écrous, boulons etc. Ces entreprises qui vendent leurs composants principalement dans l’automobile, l’aéronautique, l’Industrie, le Bâtiment et le médical, doivent répondre à des normes drastiques. Un gros travail de recherche est réalisé sur les matières, le traitement de surface…, pour répondre à ces besoins. Plusieurs fabricants ont dans leurs gammes des produits mécatroniques ou développent des projets mécatroniques: intégration de capteurs dans les systèmes de fixations ou encore de connecteurs équipés de capteurs

fixations